la meilleure pondeuse du mois # juin

Encore un mois de passé . . . et les poules vont toutes bien dans le verger, à l’abri des pommiers.  En tout, elles ont pondu 88 œufs ce mois-ci.  C’est Florence (à gauche) notre poule noire Médicis qui est la meilleure pondeuse du mois avec 27 œufs.  Ruby, la Rousse (on aperçoit son petit derrière) était deuxième avec 26.  Miss Moneypenny, notre Marans-Coucou (à droite) a pondu 21 œufs. Et Mauricette (qui se cache sous le poulailler) en a pondu 14.

la meilleure pondeuse du mois # mai

Ces photos prises hier, lorsque j’ai ramassé les œufs et fait les comptes pour le mois de mai.  Les poules ont l’air heureuses dans le verger, et la co-habitation avec les abeilles (ruche, en haut à droite dans la photo) se passe très bien.

Miss Moneypenny se prépare peut-être à couver . . . c’est elle qui a laissé ces plumes dans le pondoir, au lieu de pondre hier.  Mais, sur le mois, tout le monde a bien travaillé.  Mauricette = 20 œufs;  Ruby = 26;  Miss Moneypenny = 27; et c’est Florence, la gagnante avec 28.  Ce qui fait 101 œufs en tout, pour ce mois de mai.

Là j’ai compté les œufs . . . mais je ne vais pas encore compter les pommes et poires.  Pour le moment c’est assez prometteur

Mais selon le temps qu’il fera . . . on ne peut pas prédire les récoltes.

meilleure pondeuse du mois # avril

Je reprends un photo prise en mars. Il pleut des cordes aujourd’hui, et les poules sont maintenant dans leur enclos, dans le verger, alors elles ont de quoi gratter et s’occuper.

Pour le mois d’avril, Florence et Ruby (la noire et la rousse au centre de la photo) sont nos deux meilleures pondeuses du mois, avec 28 œufs chacune.  Miss Moneypenny (à gauche dans la photo) est en troisième place avec 20 et Mauricette en quatrième (pour ne pas dire dernière) position avec 17 œufs.

Ce qui nous fait un total de 93 œufs.  Moins que le mois dernier, mais quand même, assez pour nous et tous les voisins!

la meilleure pondeuse du mois # mars

Ce sont les petites choses . . . ci-dessus, une photo de la magie au quotidien . . . lorsque j’ouvre le pondoir pour récolter les œufs frais du jour.  Quatre poules = quatre œufs.

Nos poules ne savent pas ce qui ce passe dans le monde en ce moment.  Tout ce qu’elles savent, c’est qu’il fait beau . . . et tous les jours elles picorent, grattent et pondent, heureuses dans leur enclos.  Pour ce mois de mars, j’ai récolté 104 œufs.  Oui, vous avez bien lu: cent quatre !!!!!  Ce qui veut dire, des œufs frais, en quantité, pour nous et nos voisins. Cela fait déjà ça de moins à acheter quand on fait nos courses.

Florence, notre poule noire de Médicis, est la meilleure pondeuse du mois avec 31 œufs, tandis que Ruby (la poule rousse) en a pondu 30.

Et puis, Miss Moneypenny, l’ancienne, avec sa jolie collerette, a pondu 23 œufs, tandis que Mauricette n’a pas chômé non plus, avec 20.

 

 

la meilleure pondeuse du mois # février

IMGP6371

Les poules ont bien bossé en février, au grand bonheur des voisins, et nous avons ramassé 88 œufs ce mois-ci.  Beaucoup trop pour mon mari et moi, comme on n’est plus que 2 à la maison, d’où le grand bonheur des voisins mdr.

La meilleure pondeuse de février est Ruby, notre poule rousse, qui a pondu 28 œufs.  Florence n’était pas loin derrière avec 27, et puis Mauricette et Miss Moneypenny en ont pondu 17 et 16 respectivement.

ce que le mari a fabriqué

Je vous ai parlé dernièrement du nouveau poulailler.

hens jan 01

Je ne me rappelle pas si je l’ai dit, mais c’est notre troisième!  On a presque autant de poulaillers que de poules!  Avec un dans le verger, et deux dans le “jardin potager”.  C’est parce qu’ on change l’emplacement des poules plusieurs fois dans l’année, et on a jugé que ce serait plus pratique de ne bouger que les poules, et non pas les poulaillers.  Déjà, avec la pluie, le gel, le soleil, le vent . . . les poulaillers souffrent dans la durée, et il faut faire des réparations chaque année (surtout après les vents violents d’il y a qqs années).  Quand nous nous sommes lancés dans notre aventure avec nos pou-poules, on avait acheté un poulailler assez grandiose.  Photo prise en mars 2015.

coop1

C’était joli mais le petit enclos en plus n’était pas très pratique.  Trop petit pour laisser les poules dedans et trop petit pour moi, quand il fallait se mettre à 4 pattes, pour poser ou enlever le distributeur de granules.  Nous avons rapidement pris la décision de séparer les deux éléments, et la partie enclos servait simplement comme abri contre la pluie.  Leger, il était facile à déplacer, y compris dans le verger avec le deuxième poulailler (plus basique).

IMGP7027

5 ans plus tard, il était dans un triste état et menaçait de tomber en morceaux. Nous l’avons ramené dans la véranda il y a qqs semaines, et mon mari a entrepris de le remettre en état.  Et d’apporter quelques améliorations. Je vous montre d’abord en photos, après, je vous explique. 

IMGP0644

IMGP0645

IMGP0650

IMGP0649

IMGP0648

Donc, le mari a fabriqué un système pour pouvoir accrocher le distributeur de nourriture (pour le garder bien à l’abri de la pluie) mais un système coulissant pour éviter que je me plie en deux pour positionner le distributeur au centre.  Le tout est démontable.  On place la barre (où le mari a fixé du métal pour faciliter la glisse) sur deux “poutres” sous le toit,  et la partie crochet est maintenue en place grâce au poids du distributeur qui est suspendu.  Il suffit de pousser la partie crochet, pour le faire glisser le longue de la rame . . . soit pour pousser le distributeur au centre de l’abri, soit pour le rapprocher de l’entrée, pour l’enlever.

la meilleure pondeuse du mois # janvier

hens jan 01

On vient d’acheter un nouveau poulailler, car celui acheté en 2015 a besoin de qqs travaux, et les poules ont quand même besoin d’être bien au chaud et au sec avec le temps qu’il fait en ce moment.  On a installé le nouveau poulailler sur une parcelle de terrain où on avait laissé pousser l’herbe exprès pour les poules.

hens jan 02

Elle vont être bien là, à gratter et picorer.  Un peu moins de place que sur la parcelle d’avant, mais elles ne sont plus dans la boue.  En janvier, on a eu mois n’œufs que les mois précédents, mais toujours une belle récolte.  En plus, Miss Moneypenny s’est remise à pondre.  Donc ce mois-ci, on a ramassé  74 œufs.  10 de Miss Moneypenny; 15 pondus par Mauricette;  22 de Florence, et c’est Ruby notre poule rousse, qui est la meilleure pondeuse de janvier, avec 27 œufs.

hens jan 04

hens jan 03

la meilleure pondeuse du mois # décembre

Ceci est mon dernier article pour 2019.  C’est l’article mensuel:  la meilleure pondeuse du mois, où je compte le nombre d’œufs frais ramassé dans le poulailler.  C’est en 2015 que nous avons acheté nos premières poules pondeuses, et Miss Moneypenny est la seule des premières “filles” à être encore avec nous.  Elle est dorénavant à la retraite (sans se soucier des réformes) . . . n’a pas pondu un seul œuf depuis octobre, mais elle a le droit de continuer à profiter de la vie dans le poulailler avec les autres.  Par tous les temps, et tous les jours, je prend grand plaisir à m’occuper de mes poules.  Je leur parle, j’apporte des “friandises” (des restes de nos repas).  Et tous les jours, c’est un plaisir d’ouvrir le toit du pondoir, pour ramasser les œufs frais du jour.

En décembre Mauricette en  a pondu 19;  Ruby  30 et Florence 30.  Donc 79 œufs ce mois-ci.  

Pas de photo des poules aujourd’hui, mais une des petites pendouilles envoyées cette année. 

xmas decors 2019

Je vous souhaite une très belle nouvelle année . . . que 2020 vous apporte bonheur et santé!

la meilleure pondeuse du mois # novembre

IMGP3835

Une photo aujourd’hui de Miss Moneypenny, qui, je peux vous dire tout de suite, n’est PAS la meilleure pondeuse du mois:  En fait, avec 79 œufs en novembre, je peux même vous dire que Miss Moneypenny n’en a pondu aucun!  Ah, la paresseuse . . . elle semble croire qu’elle est là juste pour faire jolie, (à moins qu’elle ne fasse grève contre la réforme des retraites?) et on se demande si elle va se remettre à pondre en décembre.

Par contre, les 3 autres poules étaient très productives.  Mauricette a pondu 20 œufs;   Ruby prend deuxième place avec 29, et c’est Florence (de Médicis) qui est notre gagnante, avec 30 œufs.  Elle n’a pas chômé un seul jour en novembre off!

la meilleure pondeuse du mois # octobre

Je suis obligée d’utiliser des photos prises il y a quelques semaines, car j’attend un nouveau chargeur de batterie pour mon APN. . . .

hens oct 06

pour vous annoncer que c’est Florence, notre Médicis, la meilleure pondeuse d’octobre!  Les deux jeunes se sont mises à pondre à peu près en même temps, mais Florence est notre gagnante (de peu).  Elle a pondu  23 œufs.   Ruby et Mauricette étaient en deuxième place avec 22 chacune.  Et Miss Moneypenny: 7.  Ce qui nous fait 74 œufs pour octobre.  

hens oct 02